Fourmis

 

Les fourmis (famille des Formicidae) sont des insectes sociaux qui forment des colonies, appelées fourmilières, contenant de quelques dizaines à plusieurs millions d’individus. Certaines espèces forment des supercolonies, comme la fourmi d’Argentine (Linepithema humile) dont le territoire s’étend des côtes italiennes aux côtes atlantiques espagnoles soit environ 6000 km tandis que d’autres se contenteront de vivre dans une simple galle du chêne d’environ 2 cm de diamètre.

Que l’on soit en train de pêcher la truite dans le Massif Central ou le chevesne sur la Seine à Paris, une ou plusieurs espèces de fourmis seront présentes sur site. Lors de mes diverses escapades naturalistes, j’ai pu observer beaucoup d’espèces, de tailles mais aussi de couleurs différentes. Personnellement, la plus petite que j’ai observée était une Plagiolepis pygmaea (taille: ouvrière 1 mm, reine 2 mm) et la plus grande, Camponotus cruentatus (taille: ouvrière 7,5 mm, reine 18 mm).

Plagiolepis pygmaea: 1 à 2mm

Plagiolepis pygmaea: 1 mm pour les ouvrières et 2 mm pour la reine au centre. Le cloporte fait 15 mm

Camponotus sp.

Camponotus sp. 8 mm

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au niveau des couleurs, il existe une forte variabilité allant du noir au rouge en passant par le jaune. Tout le monde connait les fameuses fourmis rouges (ex.: Myrmica rubra), et les fourmis noires (ex.: Tapinoma sp.). En revanche, certaines sont plus discrètes, telles que les Crematogaster scutelaris ou les Lasius flavus.

 

Myrmica sp.

Myrmica sp.

Tapinoma sp.

Tapinoma sp.

Crematogaster scutellaris: 3 à 9mm

Crematogaster scutellaris: 3 à 9 mm

 

 

 

Envol de reine de Messor Barbarus en Espagne

Début 2019, il était recensé 225 espèces de fourmis en France selon L’Inventaire National du Patrimoine Naturel. En prenant comme exemple une espèce bien représentée en France, Lasius niger, une colonie atteint facilement 30000 individus. Quoi de plus naturel pour un poisson que de rencontrer de temps en temps une fourmi sur l’eau. Cela est d’autant plus vrai, lors d’un essaimage et après une averse.

Dans le premier cas, les reines et les mâles peuvent tomber par inadvertance dans l’eau avant, voire après la fécondation, ce qui induit deux techniques de pêche différentes. Dans le cas de fourmis isolées, il faudra monter notre imitation simplement sur la hampe de l’hameçon, soit entièrement soit juste piquée à l’extrémité.

Si l’on observe des accouplements, il faudra monter deux fourmis en quinconce pour imiter le mâle fécondant la reine.

Après une bonne pluie, il n’est pas rare d’observer des fourmis flottant sur l’eau. Il s’agit simplement de fourmis qui ont été piégées par un ruissellement proche de leur route ou nid. Grâce à la tension superficielle de l’eau, ces dernières flottent sur la rivière et peuvent même former des radeaux leur permettant de rejoindre la berge.

 

Radeau flottant de Myrmica sp.

Radeau flottant de Myrmica sp.

Fabrication du radeau flottant de Myrmica sp.

Fabrication du radeau flottant de Myrmica sp.

 

Partant de ces différentes données, imaginez ce qu’il est possible de faire…

Taille : 1,5 cm

Crematogaster scutelaris

Lasius flavus

Formica rufa

Tapinoma sp.

Camponotus sp.

Solenopsis sp.

 

Les commentaires sont clos.